samedi 30 août 2008

ECOLOGISTES DE TOUTES TENDANCES, unissons-nous.

Le constat est objectif : le développement durable n’est plus seulement un vœu pieu, c’est une action au quotidien d’un nombre croissant d’hommes et de femmes dans le champ politique.

La prise de conscience réelle est récente, et il y a encore deux ans, le nombre de responsables politiques ayant intégré cette question dans leur préoccupation était très faible et essentiellement issus des rangs des Verts ou de Cap21.

Après les rapports du GIEC, le rapport Stern, le film d’Al Gore, les initiatives de Nicolas Hulot, l'Alliance des associations environnementales françaises, et le Grenelle de l'environnement, ceux qui agissent au quotidien dans le champ politique sont bien plus nombreux : au sein des Verts bien sûr, de Cap 21, mais aussi (et de plus en plus) dans d’autres partis ou dans aucun parti. Ce sont aussi des élus de toutes les collectivités et notamment de très nombreux maires de petites communes sans étiquette qui intègrent le développement durable comme une véritable politique locale structurante et d’avenir.

Nous vivons une véritable révolution culturelle et sociétale, et les anciennes logiques ont énormément de mal à évoluer et à intégrer la démarche essentielle du 21° siècle : le développement durable.

Il est urgent d’unir toutes les énergies et de faire évoluer la structuration de l’action écologiste dans le champ politique.

Il eut été par exemple fort utile que tous les opposants aux OGM qu’on a pu entendre dans tous les partis se rassemblent, s’organisent, et renforcent singulièrement l’action contre les partisans des OGM.
Sans doute en serait-il de même pour bien d’autres sujets.



Il y a nécessité de créer un lieu d'échange entre toutes ces personnes qui agissent dans le champ politique en faveur de l'écologie, qui se définissent ou non comme "écologistes", mais qui, au gré des logiques souvent destructrices des appareils et du système électoral, sont "dispersées" dans différents partis ou mouvements, voire sans carte, et donc souvent sans contact les uns avec les autres.

Ne nous résignons pas, agissons ensemble et nous éviterons les divisions qui ravissent ceux qui s'opposent à nos idées.

Rejoindre ce réseau, voir la liste des signataires et membres sur :
http://ecologistesdetoutestendances.blogspot.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire