mardi 16 février 2010

Nos 12 priorités en dessin




Transport : il y a beaucoup de différentes manières de se déplacer



Transfrontalier : raisonner "transfrontalier", c'est mutualiser les moyens et construire l'économie de demain.


Agriculture : Grâce au méthane de l'agriculture, on peut produire de l'énergie.



Bâtiment : la maison alsacienne est un modèle de la maison écologique de demainAlsace : notre identité régionale est ouverte sur l'Europe et c'est une richesse culturelle et économique.

Finances : plus que jamais, un budget régional maîtrisé, c'est arrêter les dépenses inutiles.
Economie : les petites entreprises régionales créent des richesses et des emplois non délocalisables.





Agriculture : Manger ce qui est produit dans sa région, c'est du bon sens.

Alsace : à la maternelle, parler alsacien peut le sauver.
Economie : l'économie de demain sera durable ou ne sera pas. Anticipons grâce à une banque d'investissement publique pour le développement durable de l'Alsace

3 commentaires:

  1. J'allais voter pour vous mais je refuse que cette soit disant langue alsacienne soit enseignée aux enfants!!!!
    C'est un ensemble de dialectes alémaniques pas une vraie langue, actuellement ce qu'on enseigne est un patchwork jamais réellement parlé.

    Les langues de l'Alsace c'est la français et l'allemand. Saviez-vous que jusqu'en 1870 on disait que les alsaciens parlaient ... l'allemand, on a changer le nom en France après l'annexion allemande pour éviter de légitimer cette annexion de l'Alsace par l'Allemagne.
    Il fallait montrer que l'Alsace était bien française.
    Au lieu de vouloir encore et toujours ressusciter un dialecte que plus aucun jeune ne veut parler.
    Il est préférable qu'ils apprennent l'anglais, l'allemand, le français en immersion totale dès la maternelle.

    RépondreSupprimer
  2. Je vous invite à lire notre programme complet sur alsacedemocrate.fr. Nous parlons bien d'un enseignement bilingue français allemand. Pour ce qui est de l'alsacien, je dois vous dire que je ne peux comme vous, me résigner à admettre sa disparition. C'est ma langue maternelle. Je ne veux l'imposer à personne mais simplement tenter des expérimentations a condition que les parents soient d'accord évidemment. Dans le monde, de nombreuses Ong et l'ONU également se battent pour sauver ce patrimoine de l'humanité que constituent les langues... Aussi minoritaires et variées soient-elles. Ne mésestimez pas le nombre de personnes dans cette région pour qui c'est important. Au risque de perdre votre voix, je ne changerai pas d'avis .

    RépondreSupprimer
  3. @ anonyme qui protège normalement son secret de vote puisqu'il s'annonçait en votre faveur.En tant que polyglotte je confirme que toute langue a quelque chose à apporter à la votre même si certaines peuvent sembler plus utiles que d'autres. Oui il y a un risque sans doute de surcognition mais pas au bout de la troisième langue surtout si elle est apprise dans un cadre ludique. Celle-ci apportera sans doute un attachement à la région qui lui rendra bien en lui révélant certains secrets et en la plongeant son praticien dans une nouvelle zone d'affinintés d'avec des gens amoureux de leur région, sans doute plus de la terre que des coutumes elles même...bien sûr cela va en sens inverse de la mondialisation qui n'est pas qu'économique; si on construit une terre pour tous comme nous y invite l'écologie, elle ne peut se faire que dans l'amour de la région car il faut bien prendre racine si on espère un jour toucher le ciel en grandissant ;o) Bravo Mr Wehrling de rester fidèle à vos opinions tout en sachant écouter quelqu'un qui ne partage pas votre point de vue (je partage en partie le sien: il y a certains bagages qu'il faut savoir laisser de côté si on veut avancer mais il ne faut pas se tromper dans leur choix ^^).Cet apprentissage sera une force si on lui propose correctement, qu'on permette une introduction mais autorise le refus de son apprentissage vu l'épaisseur des programmes au collège notamment et après, APRES aussi l'enseignement de l'anglais, du Français et éventuellement de l'allemend (qui reste un excellent choix étant donné l'histoire de la région et sa proximité avec l'économie allemande un des leaders principaux du développement européen et un modèle de démocratie constitutionnelle à bien des égards à présent.

    RépondreSupprimer