samedi 12 février 2011

Florence Cassez : ne pas se tromper de cible avec les artistes mexicains

Quelque chose me dérange dans la réaction de la France et des responsables politiques de l'UMP et du PS.

D'une part, il y a cette condamnation d'une française par la justice mexicaine pour des faits qu'elle nie et nombreux sont ceux qui, y compris au Mexique, dénoncent une décision qui semble avant tout politique et dont l'instruction a de trop grandes failles, trop peu de preuves.

D'un autre côté il y a l'année culturelle du Mexique en France avec des manifestations prévues un peu partout. Des artistes se sont déplacés, engagés et réjouis pour ces manifestations. Et du jour au lendemain, sans qu'ils aient une quelconque responsabilité dans cette affaire (et peut-être y en-a-t-il même qui pourraient soutenir F Cassez), on envisage d'annuler des manifestations culturelles (ce que vient d'ailleurs de faire Martine Aubry à Lille par exemple) !

Il y a quelques années, j'ai pris la défense d'une association franco-iranienne qui voulait organiser une exposition d'un peintre iranien, réfugié en France depuis plus de 20 ans, dans une institution régionale en Alsace. Et, quelques semaines avant le vernissage, Ahmadinejad tenait des propos déments et outranciers contre Israël. L'institition régionale annula l'exposition.

Non, je ne suis décidément pas d'accord. Les artistes d'un pays ne sont pas redevables de l'attitude de leurs gouvernements... plus souvent d'ailleurs en sont-ils le contre-pouvoir.

Que la France ouvre une crise diplomatique avec le Mexique, ceci est une affaire de chancelleries, une affaire entre diplomates, entre gouvernements. Mais ne prenons pas les artistes des pays respectifs en otage... ils n'y sont pour rien et n'y peuvent rien.

2 commentaires:

  1. Vous avez raison
    par contre, il faut boycotter ce qui releve de l'economique
    Tonvoisin

    RépondreSupprimer
  2. 100 % d'accord avec votre analyse.

    Davantage qu'une "affaire de chancellerie", cette crise diplomatique est surtout une diversion à usage interne, destinée à redorer le blason de MAM aux dépens des liens franco-mexicains : http://orangedemocratique.blogspirit.com/archive/2011/02/12/faut-il-a-nouveau-bombarder-le-mexique.html

    RépondreSupprimer