vendredi 18 mars 2011

sondage de lecteur du monde.fr sur le nucléaire

Après publication de plusieurs tribunes sur le même sujet, mais développant des points de vue différents, le Monde propose aux lecteurs un sondage pour évaluer quel point de vue est le plus partagé. La tribune que j'ai co-signée avec Stéphane Cossé et Christophe Droguère arrive légèrement en tête.

Bien que ce sondage soit évidemment loin d'être fiable, pour une fois, c'est un sondage comme on aimerait en voir davantage : à savoir un sondage appuyé sur des positions de fond (tellement plus intéressant que les quasi quotidiens sondages nous annonçant Marine Le Pen au second tour !)

De plus, sur le fond précisément, ce sondage confirme une intuition personnelle : celle qu'une position médiane de "réduction" de la part du nucléaire dans un mix énergétique est sans doute aujourd'hui, en France, la position que les français approuveraient majoritairement. Or, un référendum réclamé par certains, ne permettrait pas l'émergence d'une telle position médiane.
Pire, alors que je reste convaincu (ni plus ni moins qu'avant le drame du Japon) que le nucléaire est une énergie qu'il faudra abandonner à terme, je crains, dans l'idée d'un référendum "pour ou contre le nucléaire", une fois l'émotion passée et la machine à communiquer d'Areva en route, une possible réponse "pour". Le résultat ne serait pas dans la nuance et alors que la réduction eut été possible, nous ferions un pas en arrière vers le tout nucléaire encore plus fort qu'avant.

Question du vendredi 18 mars 2011

Selon vous, la France doit-elle sortir du nucléaire ?

Non, le nucléaire est une énergie indispensable qui pourrait être cependant plus fiable. Il faut renforcer la sécurité (Jacques Percebois).
22,7 %


Non, la sûreté est l'obsession d'EDF et la demande énergétique va doubler d'ici 2050 (Henri Proglio).
4,2 %


Il est plutôt temps de créer un conseil de sûreté et de sécurité nucléaire mondial sous l'égide des grandes agences internationales (Jean-Pierre Mignard, Raphaël Romi, Sébastien Mabile et Michel Mabile).
5,1 %


Il faut surtout trouver un équilibre entre le nucléaire et les énergies renouvelables (Stéphane Cossé, Christophe Droguère, Yann Wehrling).
24,5 %


Oui, il faut arrêter ce mode de croissance et sortir d'urgence de cette soif terrifiante d'énergie (Agnès Sinaï).
12 %


Oui la France doit tourner la page de l'atome et cesser de favoriser le nucléaire au détriment des renouvelables (Michèle Rivasi).
22,2 %


Oui, le temps est venu de sortir de la religion de l'atome, la France doit rompre avec ce dogme du nucléaire (François Géal).
9,3 %


Nombre de votants : 216

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire