jeudi 23 juin 2011

Fessenheim prolongé de 10 ans

La gestion de ce dossier est entre légèreté et entêtement.

Alors que sa durée de vie initiale était de 30 ans, c'est en 2006 qu'on aurait du commencer à examiner la prolongation de Fessenheim afin que la date anniversaire des 30 ans, à savoir 2008, soit une année de décision. Nous voilà en 2011 et on nous annonce qu'on décide de la prolonger alors que c'est déjà une prolongation de fait de 3 ans !.

Et c'est près de 14 autres réacteurs qu'on aurait du fermer aujourd'hui si on avait respecté le délai des 30 ans et pour lesquels ont octroie des prolongations de fait.

On joue vraiment avec le feu et je ne trouve pas cela responsable.

Le vrai débat au fond sera de trancher la question de la durée de vie au delà des 40 ans car certains préparent activement l'idée de les faire vivre 60 ans, ce qui serait hautement irresponsable de mon point de vue. Outre le risque évident qui augmente, c'est aussi un coût.

Quoi qu'il en soit, gardons bien à l'esprit que même si on passe à 40 ans tous nos réacteurs, à partir de 2018, il faudra fermer près de 45 réacteurs sur 58 en seulement 10 ans ! Dès lors, n'attendons pas pour se préparer à cela très très vite.

1 commentaire:

  1. Avec les nouvelles perspectives du PDG d'EDF pour 2020 voilà ce que j'ai calculé.
    On peut construire entre 15 et 17 nouveaux réacteurs y compris ceux de Flammanville et penly3 pour baisser la production Nucléaire de 62% pour 2035. On peut arrêter 25 (pas 45) réacteurs pour 2020 (je réduis le Nucléaire de 28%, j'ai pris 600Twh(optimiste à préciser) annuel avec 50%Nucléaire ce qui fait 300Twh), et commencer à construire les nouveaux en 2017 pour ne pas dépasser 40ans. Ensuite on construit 1 à 2 réacteurs par an jusqu'en 2021 et après tous les 2 ans 1à3 pour finir à 15 réacteurs et on arrête les réacteurs en fonction des avancées des autres énergies.
    Ce qui fait un budget de 160,5Mrd€ à 10% près/24ans~7Mrd€/an en prenant 500m€ pour le démantellement d'un réacteur <1300MW et 1Mrd€ au-dessus et 8Mrd€ la construction d'1 réacteur de 1600MW. Je ne connais pas le cA de la France d'EDF par an pour connaître le % de provision en fonction du CA.
    Je vous fais suivre ce lien http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/actu/reuters_00346665-edf-veut-rester-le-premier-electricien-mondial-d-ici-2020-167760.php

    RépondreSupprimer