lundi 8 décembre 2014

densité, tour triangle, urbanisme


A la demande de plusieurs personnes, voici les cartes comparées que je cite souvent pour expliquer que Paris a payé son dû à la densité.
Ce sujet est d'ailleurs revenu dans notre actualité parisienne avec le débat sur la Tour Triangle.

En gros, que démontre cette carte comparée de quelques villes européennes :
1- que Paris est en effet une des villes les plus denses d'Europe.
2- que la répartition de cette densité est bien plus inégale à Paris, en se concentrant de manière très évidente dans l'intramuros de Paris. Et de toute évidence, la densité de Paris semble intimement corrélée au découpage administratif, avec un urbanisme qui se pense en s'arrêtant au périphérique. Ces cartes démontrent à l'évidence que l'urbanisme doit se penser à l'échelle du grand Paris pour penser une répartition plus "respirante" de la densification de la capitale.

Et si j'osais, je ferais volontiers un parallèle avec le discours actuel de la Maire qui vient de nous présenter son plan anti-pollution. Si, dans l'ensemble j'approuve l'intention, je vois néanmoins une contradiction avec sa volonté, par ailleurs, de densifier fortement la capitale. Bien sûr, on me répondra que tous les nouveaux habitants et professionnels attirés dans la capitale grâce à ce programme de densification prendront les transports en commun. Au fond, j'ai tendance à penser qu'une bonne part de ces derniers contribueront malgré tout à densifier également la circulation automobile. Faire respirer Paris, la désengorger, c'est un tout.

 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire